Le traditionnel

 

Le traditionnel, c'est le patchwork tel que l'ont pratiqué les pionnières.

"Les quilts, ces petits morceaux de tissus différents assemblés et cousus à la main en d'audacieuses géométries colorées, font partie de l'histoire de l'art Nord-américain.

A l'origine, simples courtepointes confectionnées à partir de récupération de tissus et de matelassages, les émigrantes vers le nouveau monde ont su faire évoluer leurs traditions par une nouvelle manière de faire. Au fil du temps, ces femmes ont imaginé, dessiné, asssemblé de nombreux motifs auxquels elles donnaient un nom. Véritable espace de liberté pour ces femmes déracinées, le quilting mêle à la fois valeurs familiales, mémoires d'une communauté, expression d'une actualité politique et sociale, au delà de la simple valorisation du travail féminin domestique...."

 

Et aujourd'hui ?

"Faire du patchwork traditionnel ne veut pas dire forcément recopier des ouvrages anciens. On peut utiliser un motif créé par une de ces femmes américaines, en connaître la symbolique ou son histoire, et se le réapproprier pour exprimer des sentiments ou des moments de vie comme ces femmes l'ont fait bien avant nous. Le patchwork peut être aussi un moyen d'expression artistique et, à partir de motifs traditionnels et de réflexions personnelles, nous inventons alors des compositions originales directement inspirées de nos émotions ou d'évènements de la vie, véritables oeuvres d'art ayant perdu toute trace d'utilité comme dans les ouvrages traditionnels."

au coeur des quilts, du chemin de l'émigration... au chemin de la création, Dominique Herbay